ZAC

Bernard-Duval

Projet
54 logements collectifs, tiers-lieu, ateliers artisanaux et commerces.
Lieu
Rennes (35)
Maîtrise d'ouvrage
Groupe Lamotte / Keredes
Statut
Concours 2021
Équipe de maîtrise d'œuvre
Architecte: 2PMA + Atelier L2
Paysagiste: Merci Raymond

BET Structure: IBA

BET Fluides: Icofluides

BET HQE: Payet

Economiste: ATEC

Réemploi: Bâti Récup'

SDP
5 972 m²
Budget
10,70 M€
Labels & Performances
Bâtiment biosourcé niveau 3
Perspectives
Lotoarchilab

Corentin Feauveaux – Atelier L2

Dessins
Cyrille Beirnaert – jack truffo

Marine Brossard – Atelier L2

Lieu de nombreux souvenirs rennais : sorties nocturnes aux Ateliers du Vent, petit repas avec les collègues à la cantine un midi entre deux réunions, ou encore joyeuse rencontre avec Josué dans
son atelier. Les Ateliers du Vent et le Mur Habité 1 représentent un lieu de vie fondateur à l’échelle du quartier, mais aussi de la ville.


Le lot E s’inscrit dans l’extension de la ZAC Bernard Duval. Il viendra fédérer à son tour une vie de quartier riche et dynamique pour les futurs habitants, le voisinage, mais aussi pour les travailleurs
et usagers des espaces offerts. Il permettra de créer une connexion, et une vitrine de ce poumon culturel et créatif sur le boulevard Voltaire, artère principale du quartier.


En effet, ce site aujourd’hui vide de toute occupation a par le passé, connu plusieurs vies industrielles.
La programmation proposée pour cette parcelle clé du quartier, permet de le faire renaître, entre héritage et modernité. Les usages proposés viendront renforcer ce pôle culturel déjà présent
et en pleine effervescence. Ce haut lieu d’animations sera complété par la réhabilitation projetée des magasins généraux, en une manufacture collaborative et solidaire par exemple. L’ambition
portée par l’aménagement de cette portion, repose sur le lien créé entre la ZAC et la Vilaine dans lequel notre projet s’inscrit pleinement.


Le projet accueille deux lots distincts. Le lot E1 regroupe une offre riche de logements qualitatifs, avec en partie basse, un ensemble d’activités. Ce socle piéton se compose d’un rezde-
chaussée et d’une mezzanine, cette dernière permettant un travail d’intimidation des activités accueillies. En écho direct au mur habité 2, le projet est traité comme une entité cohérente : l’ensemble
formant un élément phare-signal, sur le boulevard Voltaire.

 

L’approche architecturale développée traduit cette volonté d’offrir un volume piéton commun et convivial, en harmonie avec le parvis végétal qui connecte les espaces.
Le travail du seuil entre extérieur/intérieur et public/privé est développé d’une même manière sur les deux projets. D’un côté le socle-péristyle en double hauteur permet de créer un signal fort, une
percée depuis le boulevard jusqu’au cœur d’îlot. Il accompagne le cheminement. Il permet aux activités d’occuper un espace singulier, une extension extérieure qui donne à voir et à être vu. Il
accompagne la déambulation et marque l’accès aux logements.


Côté E2, l’espace couvert rendu possible par la création d’une deuxième passerelle en R+1 permet de créer un espace abrité telle une marquise, qui souligne l’entrée de chaque atelier. Il dessine
une promenade couverte au rez-de-chaussée, tandis qu’au niveau supérieur il offre un premier niveau d’ascension qui rend l’accès aux ateliers des étages visible et attractif : ils seront facteurs
de rencontres.


L’écriture des portiques en béton et en bois, ainsi que la trame des façades largement vitrées, viennent affirmer le travail d’harmonisation entre le socle de E1 et le mur habité 2.
Ce travail se poursuit au travers des habillages en bois présents, d’une part en sous-face du péristyle, d’autre part en panneaux mobiles sur les ateliers.
L’œil curieux du promeneur, de l’habitant, du travailleur ou encore de l’usager lira l’ensemble comme un tout cohérence propice à la sérénité et à la déambulation : une invitation à la flânerie.